Actualités

Snooker
02-04-2019 à 12:45

CHAMPIONNATS D’EUROPE U1 DE SNOOKER À EILAT (ISRAËL)

 

De gauche à droite : Raymond Perez (Directeur de tournoi), Maxime Cassis (Président de l’EBSA), Florian Dott, Brian Ochoiski, Nicolas Mortreux, Niel Vincent et Stéphane Ochoiski (Sélectionneur de l’Équipe de France)

 

 

Cette année c’est Israël qui organisait les Championnats d’Europe individuels de snooker, du 16 février au 3 mars à Eilat, station balnéaire au bord de la Mer Rouge.

La sélection française était composée de Florian Dott (Angers), Nicolas Mortreux (Saint-Quentin), Brian Ochoiski (Saint-Avold) et Niel Vincent (Ronchin) pour la catégorie U21.

Dans la catégorie hommes, la France était représentée par Brian OchoiskiFabian Monnin (Toulouse), Alexis Callewaert (Ronchin) et Adrien Frostin (Dinard).

À noter que Nicolas Mortreux était aussi aligné dans l’épreuve U18.

 

Pour sa première compétition internationale en individuel, le représentant du BCTVA, Florian Dott, a fait mieux que de la figuration.

Pour son tout premier match de poule, il affrontait le champion en titre du Pays de Galles, Jackson Page, qui allait remporter le titre de champion d’Europe U21 quelques jours plus tard.

Le résultat final, sans surprise, fut de 3 à 0 en faveur du jeune Gallois (17 ans). Florian, cependant, réussissait à l’accrocher dans les deuxième et troisième manches, manquant même de remporter la troisième mais devant interrompre son break à 42 après une faute.

 

Les matchs suivant semblaient a priori plus faciles.

Contre le Polonais Felix Vidler, Florian allait finir par s’incliner 3 manches à 1 après avoir durement bataillé pour rester au contact dans un match marathon de près de trois heures.

 

La seule possibilité pour Florian de sortir des poules et de se qualifier pour les matchs à élimination directe était alors de battre son troisième adversaire, le Roumain Tudor Popescu, sans lui concéder la moindre manche.

C’est paradoxalement sans aucune pression que Florian abordait ce match, encouragé par tous ses coéquipiers. La mission était accomplie au bout d’une heure et demie avec — cerise sur le gâteau — un break de 61 dans la deuxième manche qui est, à ce jour, le plus gros break de Florian en compétition.

Au tour suivant Florian affrontait le jeune Ukrainien Iulian Boiko et s’inclinait 4 manches à 1.

 

 

Cette belle aventure s’est donc arrêtée en 1/32 de finale pour Florian qui a dignement représenté son pays lors de cette épreuve et fait la fierté de son club, de sa famille et de tous ses amis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Retour aux actualités
Téléchargements
Téléchargements
Communication
Partenaires
Fédération française de billard

Kozoom
Ligue des Pays de la Loire de billard :: Site Web réalisé par Atiweb